Les Filles tombées Tome 1
  • Éditeur québécois

Juillet 1852, à Montréal. Quatre filles tombées accouchent à la maternité de Sainte-Pélagie. Il y a Noémi, petite servante engrossée par son patron, Elvire, prostituée du Red Light, Mary Steamboat, immigrante irlandaise fraîchement débarquée d'un vapeur et Mathilde, fille d'un banquier. Cette nuit-là, Noémi meurt en couches, sous les yeux de ses compagnes d'infortune qui blâment le
médecin et jurent de venger la mort de leur amie. Au matin, coup de théâtre! le médecin succombe à un empoisonnement à l'arsenic.

C'est Rose, surnommée « la fille des empoisonneuses », qui raconte l'histoire. Elle a dix-huit ans et veut percer le mystère de sa naissance. Laquelle des quatre filles tombées est sa mère? Tout en gagnant sa vie comme copiste, lectrice et demoiselle de compagnie, l'orpheline poursuit son enquête chez les prostituées du Red Light et les bourgeois de l'ouest de Montréal, puis de la verte campagne québécoise aux côtes d'émeraude de l'Irlande. Une enquête parsemée d'embûches qui la ramène inexorablement aux événements troublants survenus à Sainte-Pélagie, dans la nuit du 8 juillet 1852.