Les Monologues du vagin

J’ai décidé de faire parler des femmes, de les faire parler de leur vagin, de faire des interviews de vagins…, et c’est devenu ces Monologues… Au début, ces femmes étaient un peu timides, elles avaient du mal à parler. Mais une fois lancées, on ne pouvait plus les arrêter. Les femmes adorent parler de leur vagin.

Depuis sa parution aux États-Unis en 1998, Les Monologues du vagin a déclenché un véritable phénomène culturel : rarement pièce de théâtre aura été jouée tant de fois, en tant de lieux différents, devant des publics si divers… Mais que sont donc ces Monologues dans lesquels toutes les femmes se reconnaissent ? Il s’agit ni plus ni moins de la célébration touchante et drôle du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine. Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d’œuvre d’Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et craintes les plus intimes. Qui lit ce texte ne regarde plus le corps d’une femme de la même manière. Qui lit ce texte ne pense plus au sexe de la même manière.

Table des matières

Table des matières
Couverture 1
Du même auteur 4
Titre 5
Copyright 6
Dédicace 7
Avant-propos 9
Préface 21
Les Monologues du vagin 27
Je parie que vous vous tracassez… 29
Les poils 33
Si votre vagin était habillé… 37
Si votre vagin pouvait parler… 39
L’inondation 41
Vagin : les faits, I 47
J’avais douze ans.Ma mère m’a giflée 49
L’atelier du vagin 55
Vagin : les faits, II 63
Parce qu’il aimait le regarder 65
Mon vagin était mon village 71
Vagin : les faits, III 75
Vagin : les faits, IV 77
Mon vagin en colère 79
Le petit coochi qui en avait sous le capot 85
Un vagin, ça sent quoi ? 91
Se réapproprier le con 93
J’ai demandé à une petite fille de six ans 95
La femme qui aimait rendre les vagins heureux 97
J’étais là, dans la salle 103
Remerciements 109
Présentation 113
Achevé de numériser 114