Renard
  • Éditeur québécois

RENARD, c’est ce peintre qui marche dans la neige. C’est la construction d’une œuvre, le visage maquillé, une bataille contre la fuite de l’amour.
Un homme s’élance sur la route, l’oreille tendue, prend un bain de lumière, de blanc, peint les espaces à conquérir, puis se replie derrière les tableaux. Dans l’atelier d’hiver, au cœur d’un village imaginé, les paysages se révèlent et les souvenirs se cristallisent. « La peinture est vivante », la solitude, résineuse.
Entre récit et poésie, Simon Philippe Turcot propose une vive déambulation, une réflexion sensible sur la création et l’éloignement dans ce dialogue intérieur qui cherche à retentir jusqu’à l’être aimé.