Réflexion sur la structure de l'univers

L’univers est un être vivant
infini et éternel
dont il a tous les caractères :il évolue sans arrêt,
il meurt et renaît en permanence,
toujours semblable à lui-même et jamais identique.

La théorie de l’univers dite du Big Bang, est absurde car la conclusion est en violation flagrante de la loi de conservation de l’énergie. L’auteur propose une nouvelle interprétation, découlant de la théorie de la relativité.
Il reprend la genèse de l’univers à partir de la définition de Galilée : « l’univers est constitué d’une seule matière et obéit à des lois universelles », et en retrace le parcours, en se basant uniquement sur des processus déjà connus (parfois en partie seulement) et en respectant toutes les lois thermodynamiques.
Il décrit un parcours harmonieux, logique, qui permet de rendre compte de nombreux événements ou situations (H2 galactique, formation et déclin des astres, galaxies et planètes orphelines, glaciations, rotation des astres et des galaxies, etc.)
Pour finir, un retour à la matière de départ boucle ainsi un circuit éternel. Mais le plus étonnant est que ce circuit révèle des caractères inhérents à la vie, justifiant d’attribuer à l’univers la qualité d’être vivant !