L'Architecture à toute vitesse. 56 règles glanées autour du monde

L'Architecture à toute vitesse. 56 règles glanées autour du monde

"En architecture la compétition phallique continue." "L'architecte qui réussit est toujours un paranoïaque." "La villa Sam suffit est l'horizon architectural des narcos." "On peut sortir Jean Nouvel du Lot-et-Garonne, on ne sortira jamais le Lot-et-Garonne de Jean Nouvel." De l'Iran à la Chine, de Beyrouth à Rio, des îles Grecques au Texas, Philippe Trétiack parcourt le monde pour y récolter autant de règles d'architecture que d'histoires. En voici 56, échevelées, dures et exotiques, concrètes et désopilantes. Après son fameux Faut-il pendre les architectes ? nous voici pris sous le feu de snippers à Abidjan, envoûtés par une danseuse du ventre au Caire, précipités dans des émeutes à Buenos Aires, ficelés dans un side-car de compétition, terrifiés par le Président Poutine à Moscou... Manuel de globe-trotter et de déconstruction mené à cent à l'heure, L'Architecture à toute vitesse fait de l'irrévérence une vertu, et transforme l'architecture en une réflexion personnelle sur un monde absurde où les portes claquent comme des coups de feu. Architecte et urbaniste, Philippe Trétiack est grand reporter et écrivain. Depuis trente ans, il collabore au Monde, à Madame Figaro, ELLE Décoration et Beaux Arts Magazine. Il a publié une vingtaine d'ouvrages et ses reportages ont été plusieurs fois récompensés, entre autres, par le Prix Louis Hachette pour son enquête sur la mode chez les Mollahs en Iran. Il est correspondant de l'Académie des Beaux-Arts, Institut de France et membre associé de l'Académie d'Architecture.