Moi j'mange 36
  • Éditeur québécois

La bouffe. J'y pense sans arrêt. C'est la première chose qui me vient en tête quand je me réveille et la dernière, quand je m'endors. J'ai toujours faim. En tout cas, c'est l'impression que j'ai… Mais au fond, je ne sais pas ce qu'est la faim ; j'mange tellement que je n'ai pas le temps de la ressentir.

Tu es lâche, tu ne réussiras jamais à perdre du poids. Regarde-moi ces grosses cuisses flasques ! Essaie donc ce nouveau régime ! me chuchote mon petit démon intérieur. C'est lui qui me pousse aux extrêmes, à me gaver comme s'il n'y avait pas de lendemain.

Je donnerais n'importe quoi pour être mince, pour ressembler à la plupart des filles de mon école. Mais je n'y arrive pas. Alors je m'isole et cherche le réconfort auprès de ma seule amie : la bouffe.

L'hyperphagie boulimique est un trouble alimentaire peu connu, mais dont souffrent à la fois des hommes et des femmes en proportions presque égales. Ce trouble se caractérise par des crises au cours desquelles une personne ingère une très grande quantité d'aliments, de façon incontrôlée, compulsive, sans toutefois se purger par la suite, ce qui conduit inévitablement à une prise de poids. Les régimes multiples sont donc souvent symptomatiques de l'hyperphagie.