Pour que l'amour et la sexualité ne meurent pas

Pour que l'amour et la sexualité ne meurent pas
  • Éditeur québécois

Voici une véritable mine d'or sur la sexualité de la personne vieillissante.
Associer et limiter la sexualité à la jeunesse et à la beauté est une hérésie. Ce n'est souvent qu'après 50 ans, moment où l'homme commence à intégrer la sensualité à sa génitalité et où la femme apprend vraiment à lâcher prise et à jouir de sa génitalité, que ceux-ci peuvent s'épanouir sexuellement. Les préjugés sociaux ont toutefois la vie dure et influencent négativement la personne vieillissante. Pourtant, la science a démontré que la sexualité pouvait s'exercer toute la vie et que les gens actifs sexuellement vivaient plus vieux, en meilleure santé et plus amoureux.
Ce livre révèle toute la vérité sur la sexualité des 50-60 ans et plus. Il donne de multiples conseils et se présente en trois parties?:
1. Apprivoiser les changements physiologiques et leurs répercussions psychologiques?;
2. Devenir un(e) meilleur(e) amant(e) après 50 ans?;
3. Surmonter les difficultés sexuelles et physiques.
Psychologue et conférencier, Yvon Dallaire a une expertise de plus de trente ans en écoute de couples aux prises avec des problèmes parfois ardus et cumule une expérience conjugale de plus de quarante ans?: il est devenu un grand spécialiste de la vie affective et sexuelle du couple. Auteur d'une vingtaine de livres sur les relations hommes-femmes, dont plusieurs publiés chez Québec-Livres, il est également chroniqueur pour le Journal de Montréal et de Québec. Il est le créateur de l'approche psychosexuelle appliquée aux couples (APSAC), approche qu'il enseigne aux intervenants en thérapie conjugale.
Iv Psalti, docteur en sciences biomédicales, enseigne la sexologie en Belgique, à l'Université libre de Bruxelles et à l'Université catholique de Louvain.