On flushe... pis on recommence ! (en théorie)
  • Éditeur québécois

J'étais prise dans une relation qui battait de l'aile, en plus d'avoir une job aussi stimulante qu'un rendez-vous chez le dentiste. Dans un élan de pure folie et d'inconscience, je me suis inscrite à l'Université de Sherbrooke, à l'autre bout de la province. Jusque-là, c'était un projet en l'air, mais… j'ai été acceptée !!!

Est-ce qu'à trente ans, on peut encore se dire : on flushe pis on recommence ?

Je m'apprête donc à troquer mon chum, mon travail, ma meilleure amie et ma maison contre des activités d'initiation avec des jeunes dans le début de la vingtaine et des soirées entières passées àétudier. Tout un défi ! Et on oublie l'idée de fonder une famille dans les prochaines années…

Mais si c'était aussi l'occasion de vivre d'autres aventures ? De faire des rencontres ? De me « déniaiser » un peu ?

Pour repartir à zéro dans ma nouvelle vie, voici ce qu'il me faudra : un nouvel appartement, de nouveaux amis, et une nouvelle job pour payer tout ça.
Ça devrait bien aller… en théorie !