Du Carmel au bordel
  • Éditeur québécois

L'autobiographie incroyable d'une femme hors du communNée dans la mouvance de la terrible crise de 1929, Thérèse Deschambault sera élevée comme toutes les jeunes filles de son époque. Déterminée à faire le bien et sauver le plus d’enfants possibles, elle se fait carmélite, puis sœur grise, pour enfin défroquer et fonder un foyer. Au sortir d’un mariage malheureux, elle connaîtra cinquante-six métiers et cinquante-six misères, puis deviendra finalement hôtesse de l’air. Vive, curieuse, elle n'échappera pas au vent de libération qui soufflait sur les années 1960 et 1970 et deviendra adepte de l'échangisme. Exit Sainte-Thérèse, place au plaisir! D'une vie bien rangée à la pratique de l'échangisme, il n'y a qu'un pas que Thérèse Deschambault franchit sans hésiter !EXTRAITIl faut que je prouve aux femmes, et surtout à celles qui restent dominées par leur mari, comme mon amie, qu’il est possible pour la femme québécoise, et pour la femme en général, de se réveiller, de secouer ses ailes, qu’on a longues et fortes, croyez-moi, et de s’envoler un jour, chacune à son moment.Besoin de s’envoler vers soi-même pour commencer, puis vers les autres, vers les êtres humains qui sont libres ou libérés. Ça, c’est le bonheur. Un bonheur humain, certes, un bonheur fait d’aussi grandes tristesses que de grandes joies, un bonheur envahi de déceptions comme de satisfactions, un bonheur autant rempli d’obstacles que de succès.CE QU'EN PENSE LA CRITIQUEUne écriture crue et directe, comme sa vie ! - Blog Julie La VieÀ PROPOS DE L'AUTEURThérèse Deschambault est née en 1930, près de Montréal. Ses parents sont d'un milieu modeste, où le poids d'une religion étouffante s'oppose à son désir de liberté et d'indépendance. Volontaire et courageuse, elle suit en cachette et avec succès des cours (d'anglais, de peinture, d'art dramatique). Sans raison véritable, elle choisit de devenir religieuse.Elle quitte cette vie, beaucoup trop éloignée à ses yeux des principes élémentaires de l'Évangile. Elle se marie, mais ont des centres d'intérêt trop différents. Ils ont deux enfants, et se séparent après huit ans de vie commune.Au sortir de ce mariage malheureux, elle connaîtra cinquante-six métiers et cinquante-six misères, puis deviendra hôtesse de l'air. Vive, curieuse, elle n'échappera pas au vent de libération qui soufflait sur les années 1960 et 1970 et deviendra adepte de l'échangisme.